Nos valeurs

Dans la vie, on est parfois débordé

Droits et devoirs de l’ASAD

  • L’intervention doit être réalisée dans une attitude générale de respect de la personne aidée, de son rythme de vie,de ses biens, de sa culture et de son intimité.
  • L’ASAD s’engage à mettre en place une intervention individualisée adaptée aux besoins de la personne aidée.
  • La relation triangulaire personne aidée/intervenant/association est indispensable.
  • Les intervenants et le personnel administratif et d’encadrement sont soumis à la clause de discrétion.
  • L’association entend respecter la charte des droits et liberté de la personne aidée.
  • L’association intervient 7 jours sur 7 et s’engage à remplacer l’intervenant en cas d’absence de ce dernier pour quelque raison que ce soit.
  • Un carnet de liaison sera tenu lorsque la prise en charge nécessitera l’intervention de plusieurs salariés ou personnel soignant. L’objectif est de coordonner les actions des différents intervenants et de la famille.
  • L’ASAD effectue annuellement un sondage de satisfaction sur un panel représentatif de 10 % des personnes aidées. Toutefois, vous pouvez vous exprimer en contactant l’ASAD à tout moment.

Droits et devoirs des personnes aidées

  • Elles doivent respecter les salariés.
  • En cas de litige non résolu, elles peuvent faire appel au médiateur de la république
  • En cas de litige concernant le contrat, elles peuvent faire appel au médiateur de la consommation voir ci-dessous.

Médiateur de la consommation

 « Médiation de la Consommation : (Litige liée au contrat non résolu)
En cas de litiges contractuels non résolu vous pouvez recourir gratuitement à la médiation en contactant l’ ANM (Association Nationale des Médiateurs) soit par courrier en écrivant au 62 rue Tiquetonne 75002 PARIS soit par e-mail en remplissant le formulaire de saisine en  ligne à l’adresse suivante www.anm-conso.com. »